Isaac a frappé, V & F a curé!

La saison cyclonique 2012 que d’aucuns souhaitaient clémente envers la République, est venue, en cette nuit du 24 au 25 août, nous rappeler à la réalité de pays-situé-sur-la-route-des-cyclones qui est la nôtre. En fait, cette servitude de notre territoire ne devrait jamais être prise à la légère, et encore moins oubliée. Le Bon Dieu à qui une grande part de la population fait référence dès qu’un malheur pointe à l’horizon, ne peut nullement changer cette donne. Qu’est-ce que Dieu ou Satan ont en effet à voir avec cette multitude de phénomènes  atmosphériques qui se produisent dans notre galaxie ? Comme les tempêtes de neige, la mousson et autres, les cyclones ont leur période de prédilection pendant l’année. Tout dépend du continent ou de la région du pays concerné. Alors, la seule façon de faire face, c’est de prévoir. « Prévenir vaut mieux que guérir » dit le vieil adage.

Fort heureusement, tel un enfant aux pas incertains, Isaac s’est révélé moins terrifiant qu’annoncé. Mais qu’on ne se méprenne : la saison a encore de beaux jours devant elle, et un Joyce, un Kirk, ou encore un Tony, un Valérie ou un William (ce sont quelques uns des noms de cyclones retenus pour cette année ) peuvent bien se former d’ici à novembre et nous rappeler de quel bois des ouragans de catégorie 1, 2 ou 3  savent se chauffer!

Aux dires de la Direction de la Protection civile, le bilan du passage de Isaac est désastreux pour  le pays. En effet, 24 personnes y ont laissé leur vie et 3 autres sont portées disparues. De plus de nombreuses plantations de bananes, de maïs et autres sont détruites alors que des maisons paysannes, des abris provisoires et des tentes occupés encore par les déplacés du 12 janvier 2012, ont été emportés par les eaux de rivières en crue ou sérieusement endommagés par le vent dont la vitesse atteignait à certains moments de la nuit du vendredi à samedi, plus de 100 km/h.

 
V & F Construction prête main forte aux TPTC

Comme elle le fait depuis plus de 40 ans quand les désastres naturels frappent une zone proche de Port-au-Prince ou de tout autre ville située non loin de sa zone d’intervention, V & F a tout de suite offert son appui gracieux au gouvernement pour le nettoyage des routes, la protection des ouvrages d’art et autres.

C’est ainsi que le dimanche 26 août, les TPTC ont accepté l’appui de l’entreprise pour une intervention sur la Nationale 2, plus précisément sur le pont de Petit-Goâve. En effet, les pluies diluviennes amenées par la tempête Isaac rendaient cette structure presqu’infranchissable, quoique maintenue ouverte à la circulation. Les conducteurs de véhicules publics ou privés ainsi que les riverains étaient inquiets : ils craignaient que les TPTC n’en viennent à fermer le pont à la circulation et ainsi interrompre, pour une période indéterminée, les activités de  transport entre les départements de l’Ouest, des Nippes, du Sud, et de la Grand’Anse.

Arrivés sur les lieux, les techniciens de V & F Construction ont vite fait de les rassurer en leur expliquant que la tempête n’avait nullement affecté la structure du pont malgré le fait que ce dernier ait bougé de 8 cm environ. Ce qu’il convenait de faire dans l’immédiat, c’était de débarrasser la structure des eaux et des alluvions qui l’encombraient.

Ainsi, à l’aide d’une pelle hydraulique, l’équipe dépêchée par la V & F s’est tout de suite mise au travail. Après deux journées d’intense labeur, le pont est complètement nettoyé et les automobilistes et camionneurs ont pu le traverser avec aisance et sécurité. Quant aux habitants de la zone, ils ont partagé leur joie avec les techniciens et ouvriers de la compagnie car ils savent que les activités économiques de la région dépendent largement des utilisateurs du pont.

source : www.groupejeanvorbe.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s