Mirebalais dotée de la plus grande unité de séchage de fruits

Source: Le nouvelliste

Transformer, conserver et commercialiser les fruits comme la banane, la noix de coco et la mangue produits par les planteurs de la commune, tels sont les services qui seront offerts par la nouvelle unité de séchage de fruits construite à Mirebalais. Ce projet entend valoriser principalement les grandes quantités de rejets de mangues non exportables à Mirebalais.

 Cette unité de séchage de fruits représente l’aboutissement d’un des principaux projets de l’Association pour le développement agro-industriel de Mirebalais (ADAIM) fondée depuis juin 2006. « C’est l’accomplissement du plus grand rêve de l’ADAIM. Cette usine améliorera les conditions de vie de la population à travers la revalorisation des ressources locales », a indiqué le président de l’ADAIM, Fritznel Cirius. Ce dernier a présenté l’installation de cette usine comme le fruit d’un travail collectif et un modèle pour les projets à entreprendre dans la communauté.

« Cette nouvelle usine constitue une plateforme pour le développement de fruits séchés en Haïti », a estimé Jean Succar, responsable de ’Delicious fruits SA’, un des partenaires de l’association ADAIM. Selon lui, cette unité de production agro-industrielle favorisera une ouverture des activités de la commune au marché international.

Construite en 15 mois, l’unité de séchage de fruits a absorbé 280 000 dollars américains mobilisés par le projet WINNER à travers ‘’Feed the future west’’. Le directeur du projet Winner, Jean-Robert Estimé s’est dit fier de contribuer à doter la commune de Mirebalais de la plus grande unité de séchage de fruits du pays. Elle a une capacité de produire 6 000 livres de mangues séchées par trimestre. « Cette unité peut générer près d’un demi million de dollars par an », a fait remarquer le directeur de Winner. Il promet d’accompagner

le personnel de l’usine à travers des modules de formation bien spécifique.

Le directeur de l’USAID, Lewis Tatem, se réjouit de la collaboration dynamique entre le projet Winner et les associations impliquées dans ce projet,  fruit d’un partenariat entre les gouvernements américain et haïtien.

Le secrétaire d’Etat à la Production végétale, Fritzner Dorcin, considère l’installation de l’usine comme un nouveau pas vers une agriculture moderne. « Cette usine diminuera les pertes constatées lors de la cueillette des mangues. Pertes qui représentent, selon lui, près de la moitié des récoltes », a analysé le secrétaire d’Etat, pour qui l’agriculture doit être rentable et protectrice de l’environnement.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Wilson Laleau, a promis d’accompagner cette initiative entreprise dans le Plateau central. « Cette zone peut servir de locomotive à l’économie haïtienne », a soutenu le ministre Wilson Laleau.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s